Accueil > Cinéma Russe > Balanchine à la Cinémathèque française

Balanchine à la Cinémathèque française

Lundi 11 juillet 2011 de 12h à 23h


Créée en 1982 au sein de la Cinémathèque française,
La Cinémathèque de la Danse a pour missions la conservation, la mise en valeur et la réalisation de documents filmés ayant trait à l’expression chorégraphique au sens large.

Association indépendante depuis 2005, elle diffuse les films issus de ses collections et programme des projections thématiques liées à la danse et au jazz, en France et dans d’autres pays.

- lundi 11 juillet 2011 de 12h à 23h
CARRÉ D’AS
Tharp, Balanchine, Robbins, Villella
Paris - Cinémathèque française - Salle Georges Franju
51, rue de Bercy - Paris 12e - M° Bercy

PROGRAMME

- 12h : Dancing for Mister B., Six Balanchine Ballerinas, d’Anne Belle, 86’ (1990)
- 14h : Jerome Robbins, Something to Dance About, de Judy Kinberg, version originale non sous-titrée, 120’ (2009)
- 16h30 : Baryshnikov by Tharp (The Little Ballet, Push Come to Shove, Sinatra Suite), 52’ (1976)
- 18h00 : Fancy Free, chorégraphie de Jerome Robbins, avec le New York City Ballet, (1944)
NY Export : Opus Jazz, produit par Ellen Bar et Sean Suozzi, réalisé par Jody Lee Lipes et Henry Joost avec les danseurs du New York City Ballet à New York, 43’, (2010)
- 20h : Interview de Balanchine, archive de l’Ina en français, 5’ (1977)
My Funny Balanchine, montage réalisé par la Cinémathèque de la Danse et René Sirven, 20’ (2003)
Man who Dances, documentaire de Robert Drew et Mike Jackson sur la vie d’Edward Villella, son parcours de danseur et son travail avec George Balanchine, 30’ (1968)
- 22h : A Midsummer Night’s Dream, de George Balanchine et Dan Eriksen, 1er acte du ballet - film inspiré de la pièce de William Shakespeare, avec Suzanne Farrell et Edward Villella, 50’ (1967

La Cinémathèque de la Danse
70, boulevard de Reuilly
F-75012 - Paris
T. + 33 1 44 75 42 75
F. + 33 1 44 75 46 70



Se faire des amis est une occupation de paysans, se faire des ennemis est une occupation d'aristocrates. Proverbe russe

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0