Accueil > Spectacles > Théâtre > Les tentations d’Aliocha

Les tentations d’Aliocha

A l’affiche du 10 au 24 mai 2013


Dernier chef-d’œuvre de Dostoïevski, Les Frères Karamazov imbrique magistralement histoires d’amour, intrigue policière et réflexion métaphysique.

- Pièce de Fédor Dostoïevski
- Montée par Guy Delamotte
- Avec Catherine Vinatier, Gilles Masson, David Jeanne-Comello, Anthony Laignel, Véro Dahuron, Timo Torikka.

Il y a ce père impossible, à la fois tyran et bouffon, travaillé par l’amour des femmes et de Dieu, et que l’on retrouve mystérieusement assassiné… Il y a ses quatre fils qui se soupçonnent mutuellement, tandis que leurs amantes tentent malgré eux de les sauver... Il y a aussi ce saint moine, père spirituel adoré des Karamazov, mais dont le cadavre se mettra à puer : preuve scandaleuse que le prêtre avait en fait gravement péché !... Alors la foi chancelle, la justice s’effondre et c’est un cri de désespoir jeté à la face du ciel, avec le silence pour toute réponse.

Dernier chef-d’œuvre de Dostoïevski, Les Frères Karamazov imbrique magistralement histoires d’amour, intrigue policière et réflexion métaphysique : quel est ce dieu qui nous fit libres et donc sujets à la tentation et donc potentiellement criminels ? Fascinés par le grand maître russe (ils en sont à leur quatrième adaptation !), Véro Dahuron et Guy Delamotte ont rêvé ce qu’aurait pu être le projet annoncé par Dostoïevski d’écrire une suite aux Karamazov à travers la figure du plus jeune frère, Aliocha : Aliocha le pur, promis à la prêtrise et qui, de tentations en désillusions, reniera tout pour virer terroriste ! Ils ont donc retraversé le roman à cette aune pour en extraire la matière de ce spectacle flamboyant, à la poursuite d’Aliocha et de ses frères, pieds nus dans la neige devant la fosse mortuaire du père, sous un ciel insupportablement vide…

Depuis 1991, Guy Delamotte co-dirige avec Véro Dahuron le Panta-Théâtre, espace de recherche et de création théâtrale et centre de ressources des écritures contemporaines implanté à Caen, où il met en scène Koltès, Cormann, Le Clézio, Durif, Genet, Tchekhov, Dostoïevski, Kermann, Duras, Shakespeare… Et plus récemment Zinnie Harris (Plus loin que loin), Philippe Malone (BLAST), Phlippe Ducros (L’Affiche), Ça déchire ! (commande à 5 auteurs), Frédéric Sonntag (Soudaine timidité des crépuscules), et des projets conçus avec Véro Dahuron : Frida Kahlo et Corpus_Tina M (d’après Tina Modotti). Le Panta-Théâtre a déjà présenté à l’Aquarium Palais Mascotte d’Enzo Cormann (1993) et Les Démons d’après Dostoïevski (1998).

D’après Les frères Karamazov de Dostoïevski.

Adaptation de Véro Dahuron et Guy Delamotte.

Cartoucherie - Théâtre de l’Aquarium
La Cartoucherie - Route du Champ de Manœuvre, 75012 Paris

Plan d’accès :

- Métro : Château de Vincennes (ligne 1). Sortir en tête de ligne, puis prendre soit la navette Cartoucherie (gratuite) garée sur la chaussée devant la station de taxis (départ toutes les quinze minutes, premier voyage 1h avant le début du spectacle) soit le bus 112, arrêt Cartoucherie.
- En voiture : A partir de l’esplanade du château de Vincennes, longer le Parc Floral de Paris sur la droite par la route de la Pyramide. Au rond-point, tourner à gauche (parcours fléché).
Parking Cartoucherie, 2ème portail sur la gauche.



Le petit cadeau va où il espère trouver le grand cadeau. Proverbe russe

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0