Accueil > Spectacles > Ballets > ’Giselle’ avec les Etoiles du Ballet Opéra National de Kiev

’Giselle’ avec les Etoiles du Ballet Opéra National de Kiev

Du 14 janvier au 24 février 2012


Archétype de la musique romantique, Giselle semble bien être la plus ancienne chorégraphie du répertoire née de la convergence de multiples sources créatrices : Espagne, Allemagne, Italie et France. Quant à la Russie, sans avoir pris part à cette genèse, elle a fourni un travail d’archéologue pour débarrasser le ballet de toutes ses scories et le réintroduire, à l’aube du XXe siècle, dans sa version originale.

- "Giselle", Ballet fantastique en deux actes avec entracte
- Musique par Adolphe Adam
- Chorégraphie de Jules Perrot et Marius Petipa
- Direction artistique : Victor Yaremenko

L’histoire du Ballet National de l’Opéra de Kiev commence dans les années 1860. C’est Léonid Joukov qui s’est mis à la tête du Ballet. Le premier spectacle présenté par le ballet de Kiev a été “Baïadera” de L. Minkus. On voit apparaître dans le répertoire “Le Lac des cygnes” de P. Tchaïkovski, “Gisèle” d’A. Adam, “Don Quichotte” de L. Minkus, “Raïmonde” d’A. Glazounov, “Le corsaire” de Z. Pouny, etc. Dans les années 40 et 50, le ballet de Kiev travaille avec S. Sergéev, P. Virsky, V. Vronsky, G. Bérésova.

Des spectacles furent aussi mis en scène par les fameux maîtres de ballets de Moscou et de Leningrad, F. LopoukLov, K. Sergéev, P. Goussev, R. Zakharov. La troupe de ballet allait d’un pas sûr aux sommets de la maîtrise, en complétant son répertoire des ballets les plus compliqués du répertoire classique et moderne.

Sur la scène de l’Opéra de Kiev, on pouvait voir d’intéressantes interprétations du “Lac des cygnes” et de la “Belle au Lois dormant” de Tchaïkowsky, de “Raïmonde” d’A. Glazounov, de “Gisèle” d’A. Adam, de “Don Quichotte” de L. Minkus, de “Roméo et Juliette” de S. Prokoliev, de “Chouralet” de F. Yarouline, etc.

En 1964, au IIe festival mondial de danse à Paris, le ballet de l’Opéra de Kiev a été reconnu comme la meilleure troupe chorégraphique et s’est vu décerner l’Etoile d’or, et Iraïda Loukachova avec Valéry Parcégov ont reçu les plus hauts prix de l’Académie de danse - les prix Anna Pavlova et Vatzlav Nijinski. Alla Gavrylenko pour le lyrisme de sa danse a reçu le Grand Prix de Paris. On a admiré la maîtrise des artistes du ballet de Kiev en Belgique, Hollande, Grèce, France, Italie, Japon, Danemark, Portugal, Angleterre, Yougoslavie, Canada, Argentine, Inde, Egypte, Mongolie, Tchécoslovaquie, Pérou, Equateur, Hongrie, R.F.A., Syrie et dans beaucoup d’autres pays.

Les artistes du ballet de Kiev sont devenus des participants constants des concours internationaux. Les médailles d’or ont été décernées, à Moscou, à Nina Sémizorova (à l’heure actuelle soliste du Bolchoï), à Tokyo – à Ludmilla Smorgatchova et à Serge Loukine, à Varna – à Raïssa Khylko. Les médailles d’argent et de bronze ont été décernées à T. Taïakina, V. Kovtoune, N. Priadtchenko, V. Yaréménko, I. Zadaïanna, et E. Philipiéva. Les solistes du Théâtre d’opéra et de ballet de Kiev se sont produits sur les meilleures scènes du monde – celles du Bolchoï, de La Scala, du Grand Opéra, du Metropolitan Opéra.

Avec les Etoiles du Ballet Opéra National de Kiev :

- Tatiana GOLIAKOVA
- Ekaterina KOUKHAR
- Alexandre STOYANOV
- Andrey GOURA.

- Paris de Zénith 2012
Samedi 14 janvier 20h et Dimanche 15 janvier 15h

- Zénith d’Amiens
Dimanche 29 Janvier 15h30

- Le Cannet - La Palestre
Samedi 18 février 20h30

Marseille - Dôme
Dimanche 19 février 15h30

Lyon - Bourse du Travail
Vendredi 24 Février 20h30



Le vin est innocent, l'ivrogne seul est coupable. Proverbe russe

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0